aptic-logoLE CHÈQUE CULTURE NUMÉRIQUE POUR TOUS

#APTIC, ça ressemble à quoi ?

en_bref

QUI?


Un besoin : les utilisateurs (particuliers, salariés, associations…).

Une offre : les acteurs de la médiation numérique – pourvoyeurs de services (Espaces Publics Numériques, Fablabs, Tiers-Lieux, espaces de coworking, maisons de services publics, plateformes itinérantes, Infolabs, classes numériques, Repair Cafés, médiathèques …).
Un lien entre les deux : les commanditaires – financeurs (collectivités, établissements publics, CCAS, entreprises, chambres de commerce ou des métiers, clubs d’entreprises, entreprises …).

QUOI?


Un chèque culture numérique sous forme de coupons, sur le modèle du chèque déjeuner, qui permet de payer totalement ou partiellement un service de médiation numérique.

OÙ?


Les coupons sont utilisables partout en France dans des lieux de médiation numérique labellisés #APTIC.

QUAND?


Dès l’automne 2016, des coupons seront disponibles.
Une fois le coupon remis au bénéficiaire, il peut-être utilisé pendant une période d’un an.

COMMENT?


Le commanditaire se rend sur la plateforme aptic.fr pour commander des coupons #APTIC. Il les distribue ensuite selon ses besoins aux bénéficiaires.
L’utilisateur se rend sur aptic.fr pour découvrir l’offre de services dont il peut disposer avec son coupon.

L’utilisateur se rend dans le lieu choisi et paye totalement ou partiellement le service rendu avec son coupon. L’acteur de la médiation numérique qui a rendu le service obtient le contre-paiement du

coupon sur la plateforme.

outil_simple

L’objectif est de mettre en contact des besoins qui posent de réels défis sociaux, culturels et économiques à la société, avec une offre de services existante mais en quête de structuration. Au moyen de « chèques culture numérique », conçus sur le modèle des chèques déjeuner, et appelés coupons #APTIC, la population pourra payer totalement ou partiellement tous les services de médiation numérique.

schema-mediateurs

a_utilisateurs

a_atitre_utilisateur2

a_acteur
a_acteurmednum

a_apticfr

a_plateforme

a_commanditaire

a_titre_commanditaire2

C’est le bénéficiaire

> reçoit le chèque #APTIC
> choisit le service dont il a besoin
> paye entièrement ou partiellement le service avec des chèques #APTIC.

C’est le professionnel

> demande son éligibilité sur aptic.fr
> reçoit le kit #aptic
> présentation son offre de service
> accueille et rend le service
> se rend sur aptic.fr pour être contre-payé

C’est la clé-de-voute

> l’outil de commande, le tableau de bord
> habilite les services de médiation numérique payables en chèques #APTIC
> cartographie les services sur le territoire
> édite les chèques #APTIC

C’est l’accélérateur 

> rend possible la transition numérique
> commande des chèques #APTIC
> définit, s’il le souhaite, des règles de distribution et d’utilisation des chèques commandés (sur un territoire ciblé, dans un type de lieux précis, pour une catégorie de service de médiation numérique défini…).

 

inegalites

 

Savoir utiliser les outils numériques, connaître et maîtriser le potentiel qu’ils offrent… ces capacités sont très inégalement réparties dans la société française. Aujourd’hui, les citoyens (actuels et en devenir), les demandeurs d’emplois, les entrepreneurs et les acteurs associatifs se trouvent parfois livrés à eux–mêmes pour acquérir ces compétences. Cela pose à la société des défis majeurs de plusieurs ordres puisque ces déficits en matière de culture et usages du numérique représentent :

> un frein à l’inclusion sociale ou un facteur d’accroissement des inégalités, car ne pas savoir candidater en ligne à une offre d’emploi, envoyer un e-mail ou faire une recherche sur internet par exemple, sont des facteurs très clairs d’exclusion sociale;

> un obstacle à la transition numérique des organisations, qui passent à côté de potentiels de développement (outils collaboratifs, gain d’efficacité, qualité de vie des salariés, télétravail…). Cela freine également l’évolution des pratiques dans le monde associatif ou l’artisanat par exemple ;

> une perte d’activité économique et d’emplois car un certain nombre d’innovations restent lettre morte ou ne sont pas viables économiquement par manque de public en capacité de les utiliser alors même qu’elles répondent à des besoins.

Lien social, culture, citoyenneté, économie… cette situation affecte plusieurs pans de notre société mais cela n’est pas une fatalité.

Il existe en effet des lieux et des acteurs (Espaces Publics Numériques, Fablab, Tiers-Lieux, médiateurs numériques…) capables d’apporter ces compétences, mais ils sont le plus souvent méconnus par les populations qui en auraient besoin.

aptic-logo répond à ces défis

retenir

Un bien commun

Des bénéfices partagés par tous les acteurs (financeurs, bénéficiaires, acteurs de la médiation numérique) portés par un modèle durable et vertueux pour tous. En plus de contribuer à la transition numérique de la société, cela participe à la consolidation du secteur de la médiation numérique.

vide

Une démarche qualité

Les services rendus sont d’abord qualités et validés avant d’être proposés. Côté commanditaire, les utilisations d’#APTIC sont analysées a n de disposer d’un diagnostic pour affiner les interventions. Côté utilisateur, la qualité du service pourra être évaluée.

Une facilité d'utilisation

Le chèque en papier est utilisable partout en France par le bénéficiaire, quel que soit son niveau de compétence en matière numérique, en le remettant simplement à l’acteur de la médiation numérique. En retour, cet acteur pourra se faire contre payer facilement en ligne.

Une facilité d'utilisation

Lever des freins à l’emploi, lutter contre l’exclusion numérique, améliorer la maîtrise des outils et usages du numérique chez les citoyens et les organisations, consolider un secteur économique émergeant et durable ainsi que des emplois non-délocalisables… les coupons #APTIC permettent de répondre à des défis de notre époque par une solution de notre temps.

Une démarche solidaire

1% des valeurs nominales des #APTIC est versé dans des fonds de coopération territoriale pour le développement des usages sociaux du numérique sur les territoires, permettant de réinjecter des moyens dans le domaine de la médiation numérique.

Une stratégie économique pour revitaliser les territoires

La démarche rend visible la valeur des services rendus de la médiation numérique mais aussi le développement économique produit autour des transitions numériques (relocalisation, pérennité des structures, ancrage de l’écosystème de la médiation numérique …)

vide

Une transparence du développement des politiques publiques

Les commanditaires choisissent leur réseau de distribution (public, usages…) pour intervenir au plus près des besoins identifiés. Ils paient uniquement le service rendu. Si au bout d’un an de validité du coupon celui-ci n’a pas été utilisé, sa valeur sera remboursée au commanditaire.